La hausse de la TVA profitera-t-elle aux auto-entrepreneurs ?

Catégorie : , le 09/12/2011.
La hausse de la TVA profitera-t-elle aux auto-entrepreneurs ?

Après l’annonce par le gouvernement passage de 5,5% à 7% de la TVA dans le bâtiment et la restauration, les avis divergent sur les conséquences sur les auto-entreprises. L’Union des Auto-Entrepreneurs s’inquiète.

En apprenant la hausse de la TVA, certains acteurs du bâtiment et de la restauration ont fait grise mine. Les premiers tirent même la sonnette d’alarme. Sur le site www.lalsace.fr, Bernard Stalter, président de la Chambre de métiers d’Alsace (CMA), accuse le coup et affirme, ce « n’est pas une bonne nouvelle pour l’artisanat ». Pour Pierre Macchi, président de la Fédération du BTP du Haut-Rhin, « Repasser à une TVA à 7 % va relancer le travail au noir et l’auto-entreprise, qui n’est pas assujettie à la TVA. C’est une régression dramatique, une vraie catastrophe ! ». Le bonheur des uns fait-il donc irrémédiablement le bonheur des autres ? Pas sûr à en croire François Hurel, président de l’Union des Auto-entrepreneurs. Dans un communiqué ce dernier explique : « Le régime de l’auto-entrepreneur aujourd’hui reconnu pour sa simplicité, a permis à nombre de nos concitoyens de prendre officiellement le chemin d’une activité entrepreneuriale, et a sans doute permis à d’autres, qui l’exerçaient déjà, de la réaliser plus simplement ou désormais en règle de leurs cotisations sociales et fiscales et en pleine équité avec tous les autres entrepreneurs. Afin de protéger le régime, François Hurel demande au Gouvernement « que la simplicité du régime ne soit pas remise en cause et qu'il demeure hors du champ de la TVA ». Sera-t-il entendu ? Réponse dans quelques mois.

Vous êtes auto-entrepreneurs dans le bâtiment. Dites-nous comment vous vivez la hausse de la TVA. Etes-vous optimiste quant à l’avenir de votre activité ?